Glossaire des termes de la science des sols

dallage d'érosion

Couche de fragments grossiers (sable, gravier, cailloux ou pierres) qui reste à la surface du sol après l'érosion des particules fines.

dalle

Mince fragment de grès, de calcaire. d'ardoise, de schiste argileux, rarement de schiste, de 15 à 37 cm (6 à 15 po) de longueur. Voir aussi fragments grossiers.

décompte direct; numération

En microbiologie des sols méthode d'estimation du nombre total de micro- organismes dans une masse donnée de sol, par examen direct au microscope.

déflation

Balayage par le vent des débris meubles et fins du sol. Voir aussi cuvette de déflation et terrain de déflation.

défloculer

(1) Séparer les différents composants des particules complexes par des moyens chimiques ou physiques ou physico-chimiques. (2) Mettre en suspension dans un milieu de dispersion les particules d'un système colloïdal à la phase dispersée.

dégradation

Évolution d'un sol vers un état plus fortement lessivé et altéré, généralement accompagnée de transformations morphologiques, comme la genèse d'un horizon A (Ae) éluvié décoloré.

degrés d'agrégation du sol

Classification des structures des sols suivant le degré d'adhérence ou de cohésion entre et à l'intérieur des agrégats, ou de stabilité des agrégats dans le profil. Les trois degrés d'agrégation ou « grades » de la structure, numérotés de 1 à 3, sont: (1) structure faible: agrégats à peine formés. sans caractères distinctifs, agrégation peu évidente in situ. (2) structure modérée: agrégats bien formés et possédant des caractères distinctifs, moyennement durables et évidents mais dont l'agrégation n'est pas distincte en sol non perturbé. (3) structure forte: agrégats durables, visibles en sol non perturbé qui adhèrent faiblement les uns aux autres, résistent au déplacement et se séparent lorsque le sol est perturbé.

delta

Surface triangulaire formée à l'embouchure d'un cours d'eau par l'accumulation au fond d'un bassin, de couches successives de sédiments apportés des hautes terres. En eau calme, le cours d'eau abandonne la plupart des éléments les plus grossiers, les éléments plus fins étant charriés plus en aval. Les deltas sont caractérisés par les strates presque horizontales, appelées lits subhorizontaux, s'étendant sous des couches de texture plus grossière et de pente plus inclinée, appelées talus ou front.

dénitrification

Perte d'azote sous forme gazeuse sous l'effet de mécanismes biologiques ou chimiques; ce terme exclut la volatilisation de l'ammoniac.

densité apparente

Masse de sol sec par unité de volume brut. Le volume brut est calcuté avant séchage du sol par étuvage à 105 ° C jusqu'au poids constant.

densité apparente

Masse de sol sec par unité de volume brut. Le volume brut est calcuté avant séchage du sol par étuvage à 105 ° C jusqu'au poids constant.

densité critique

Poids unitaire d'un matériau granuleux saturé au-dessous duquel sa résistance subit une baisse et au-dessus duquel sa résistance connaît un accroissement, lorqu'il est soumis à une déformation brusque. La densité critique d'un matériau est fonction de nombreux facteurs.

densité du flux thermique

Quantité de chaleur qui traverse une surface unitaire par unité de temps.

densité particulaire

Mesure de la masse par volume unitaire de particules du sol. On l'exprime généralement en grammes par centimètre cube.

densité particulaire

Mesure de la masse par volume unitaire de particules du sol. On l'exprime généralement en grammes par centimètre cube. Voir aussi densité apparente.

dépôt

Matériau abandonné dans un endroit autre que son lieu d'origine, par un agent naturel, comme l'eau, le vent, la glace, par la force de gravité ou par l'activité humaine.

dépôt de sol surcompacté

Couche de sol qui a été soumise à une pression réelle supérieure à celle exercée par les dépôts de surface actuels.

dépôt éolien

Dépôt de sable, de limon ou d'un mélange des deux, formé par le vent. Voir aussi ioess et danes.

dépôt lacustre

Matériaux déposés dans l'eau d'un lac, puis laissés à sec soit par une baisse du niveau de l'eau, soit par un soulèvement de terrain. Leur texture peut aller du sable à l'argile.

dépôts de plage

Sédiments dont la distribution granulométrique ou le relief superficiel ou les deux sont modifiées par l'action des vagues lors de la formation des plages.

dépôts fluviaux

Tous les sediments, passés et présents, déposés par les cours d'eau, y compris les dépôts fluvio-glaciaires. Ce terme exclut cependant les dépôts transformés par les vagues et ceux qui proviennent de l'erosion en nappe ou des mouvements en masse de débris terreux.

dépõts fluvio-glaciaires

Detris transportés par les glaciers, puis triés et déposés par les cours d'eau de fonte. Les dépôts sont stratifiés et se présentent sous forme de plaines d'épandage fluvio glaciaire, de deltas, de kames, d'eskers et de terrasses de harne. Voir aussi drift glaciare et till.

désagrégation

Rupture des agrégats résultant de l'addition d'eau au sol.

déshydrogénase

Enzyme qui accélère le processus d'oxydation d'un substrat en en retirant l'hydrogène.

déshydrogénation

Retrait de l'hydrogène d'une molécule par exemple.

désintégration

Désagrégation de la roche et des fragments minéraux en particules plus petites sous l'action d'agents physiques comme le gel.

diagnostic foliaire

Étude par laquelle on estime jusqu'à quel point les plantes reçoivent du sol certains éléments chimiques qui leur sont nécessaires d'après la couleur et la croissance du feuillage.

diamètre équivalent

Sédimentométrie:diamètre donné à une particule non sphérique. Il est égal au diamètre d'une particule sphérique ayant la même densité et la même vitesse de chute.

diatomées

Algues à coquille siliceuse qui persiste après la mort de la cellule. Ces algues microscopiques, unicellulaires ou organisées en colonies appartiennent à la classe des Bacillariophycées et croissent en abondance dans les eaux douces et salées; leurs débris sont largement répandus dans les sols.

digue (barrage de dérivation)

Ouvrage destiné à dériver vers un nouveau cours une partie ou la totalité des eaux d'un cours d'eau.

disperser

(1) Diviser des particules complexes, comme les agrégats, en leurs composants. (2) Répartir ou mettre en suspension des éléments fins, comme l'argile, dans un milieu de dispersion, comme l'eau.

double couche

En chimie des collödes, I'ensemble des deux couches de charges électriques entourant les molécules colloïdales de la phase dispersée, la première, généralement négative, correspondant aux charges des molécules proprement dites, et la seconde, diffuse, de signe opposé, correspondant aux ions en solution.

drain souterrain (tuyau de drainage)

Canalisation enfouie dans le sol ou le sous sol à des profondeurs et des intervalles désirés pour permettre à l'eau d'échapper du sol. Les toyaux utilisés à cet eflet peuvent être de béton, de céramique, de fibre de verre, de matière plastique ou de tout autre matériau.

drainage entravé

État d'un sol qui gêne l'écoulement de l'eau par gravité.

drainage excessif

Pertes d'eau trop grandes ou trop rapides, soit par infiltration. soit par écoulement en surface. La perte d'eau est plus grande qu'il ne faut pour empêcher l'établissement d'un état d'anaérobie pendant un temps notable.

drainage superficiel

Dispersion ou accumulation naturelles, à la surface du sol, des eaux de précipitation.

drainer

(1) Évacuer l'eau en excès par écoulement en surface, dans des fossés, ou par écoulement souterrain dans des tuyaux de drainage. (2) Perdre de l'eau par infiltration.

drift glaciaire / matériau de transport glaciaire / dépôt glaciaire

Ensemble des débris rocheux transportés par les glaciers et leurs eaux de fonte ou par les icebergs. Ce terme comprend le till glaciaire, le drift stratifié et les fragments rocheux épars.

drift stratifié (drift trié)

Matériaux formés de fragments visiblement triés suivant leur taille et leur poids sous l'action d'un agent de transport {eau ou vent} plus fluide que les glaciers.

drumlin

Colline allongée ou ovale, constitusée de débris glaciaires, généralement de till glaciaire, déposés par less glaciers et dont le grand axe est parallèle à la direction du mouvement des glaces.

drumlin à noyau rocheux; rocdrumlin

Colline aliongée comportant un noyau rocheux recouvert d'une mince couche de drift glaciaire.

dunes

Buttes ou collines de sable formées par le vent de la même façon que les congères. Elles sont amorcées par un obstacle, comme un buisson, un bloc rocheux ou une clôture, qui provoque un tourbillon ou gêne le mouvement du vent chargé de sable. Une fois amorcées, les dunes offrent toujours plus de résistance au vent et évoluent suivant diverses formes.

durique

Terme désignant un horizon Bc fortement cimenté dont la limite supérieure est habituellement abrupte et la limite inférieure, diffuse. La cimentation est généralement au plus fort près de la limite supérieure. D'ordinaire, cet horizon est d'une couleur semblable à celle du matériau originel et d'une structure amorphe ou lamellaire grossière. Les mottes séchées à l'air ne s'émiettent pas lorsqu'elles sont trempées d'eau. L'horizon durique ne répond pas aux critères d'un horizon B podzolique mais il peut répondre à ceux d'un horizon Bt.

dy

Débris organiques partiellement décomposés, finement divisés, accumulés dans les sols tourbeux dans la zone de transition entre la tourbe et les matériaux minéraux sous jacents. La tourbe lacustre dy-peat, d'autre part, est un matériau amorphe constitué de sols humiques déposés au fond des eaux lacustres. Le dy est plus pauvre en éléments nutritifs que le gyttja, et est caractérisé par un rapport C / N élevé.

dynamomètre

Instrument de mesure de l'effort de traction des instrument de culture, et de la résistance des sols à la pénétration de ces mêmes instruments.