Modelés de la surface des sols minéraux :
sud de l'Ontario et Québec

Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (À crêtes)
À crêtes
Une élévation de la surface longue et étroite, ayant habituellement une crête pointue et des côtés escarpés. Les collines peuvent être parallèles, quasi-parallèles ou entrecroisées.


Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (Bosselé)
Bosselé
Une ensemble très complexe de pentes allant de dépressions ou de kettles quelque peu arrondies et de diverses dimensions, jusqu'à des monticules ou buttes irrégulières à coniques. Il y a absence générale de concordance entre les monticules et les dépressions. Les pentes sont généralement de 9 à 70% (de 5 à 35°).


Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (Ondulé)
Ondulé
Une séquence très régulière de pentes douces allant de concavités arrondies, parfois barrées, à de large convexités arrondies, ayant l'allure de vague au relief local peu accentué. La pente est généralement de moins de 0.8 km longueur et l'inclinaison dominante est de 2 à 5 % (de 1 à 3°).


Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (Plan)
Plan
Une surface monoclinale, plane ou très légèrement en pente, dont l'inclinaison est généralement constante qui n'est pas brisée par des élévations et des dépressions importantes. Les pentes sont généralement de moins de 2% (1°)


Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (Bosselé)
Bosselé
Une ensemble très complexe de pentes allant de dépressions ou de kettles quelque peu arrondies et de diverses dimensions, jusqu'à des monticules ou buttes irrégulières à coniques. Il y a absence générale de concordance entre les monticules et les dépressions. Les pentes sont généralement de 9 à 70% (de 5 à 35°).


Voir une plus grande version de cette image (jpg).  (Incliné)
Incliné
Une surface monoclinale dont l'inclinaison est généralement constante et n'est pas brisée par des irrégularités importantes. Les pentes sont de 2 à 70 % (de 1 à 35 °). La forme de l'inclinaison des pentes n'est pas reliée au processus initial de formation du matériel sous-jacent.